Avertir le modérateur

06/09/2006

Volonté politique / Axe, pour nous les hommes

medium_IMG_9477.jpg

 

Quand je suis arrivé à Marseille en 1997, la toute neuve municipalité Gaudin claironnait dans La Provence qu'elle allait transformer le cours Lieutaud, la rue Paradis, la rue Breteuil, la rue de Rome et quelques autres en "axes verts-axes fluides" où plus personne ne se garerait en double file.

Pour inciter les Marseillais au civisme, la mairie avait promis une répression féroce et avait même enrôlé Laurent Blanc, à l'époque capitaine de l'OM, dans une grande campagne "respectez les couloirs de bus". C'était il y a dix ans.

(Ci-dessus, le panneau toujours en place rue Breteuil) 

 

Commentaires

Laurent Blanc étant parti par la petite porte, la campagne axes fluides n'avait pu être continuée (et respectée) voilà tout ;) Depuis le temps que je dis que le départ de l'OM du "Président" était une belle connerie !

Écrit par : Rem | 06/09/2006

je répète, le mieux c'est la trotinette!

Écrit par : LN | 06/09/2006

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu