Avertir le modérateur

24/09/2006

A périmètre constant

Une nouvelle fois, j'ai failli me flinguer après avoir écrit mon papier sur le financement du contrat de projet Etat-région (CPER).

Voilà typiquement le sujet super important (plus de deux milliards d'euros à répartir dans des investissements en Paca), et super-chiant à expliquer.

Chiant d'abord parce qu'à nouveau on est confrontés à l'enchevêtrement des responsabilités, des financements et des guerres de personnes entre Etat, région, départements, intercommunalités, communes et tutti quanti. Je me suis déjà suffisamment énervé là-dessus, passons.

Chiant aussi, et là c'est particulièrement vrai pour le CPER, parce que dans ce genre de sujet on peut faire dire n'importe quoi aux chiffres. Si le journaliste veut se faire une opinion par lui-même, il doit avoir un Bac+5 en compta et éplucher ligne par ligne les comptes de la région et de la préfecture.

Exemple jeudi : à 13h, le préfet réaffirme que la contribution de l'Etat au CPER est en hausse "à périmètre constant". Parce que dans le précédent CPER, l'Etat finançait aussi des routes. Tandis que là il ne les finances plus. Donc, routes déduites, le préfet assure que la contribution de l'Etat augmente de 30%.

Que nenni, répondent à 16h les p'tits gars du conseil régional !  Cette année l'Etat a enlevé les routes de son enveloppe, mais y a rajouté des crédits qui n'avaient rien à y faire (Ademe, Agence de l'eau etc.) "A périmètre constant", la part de l'Etat aurait baissé de presque 50% !

Qui croire ? Comme 99,9% des journalistes n'ont pas le temps d'ouvrir les livres de compte pour se faire leur propre religion, ils mettent les deux versions dans leur article. Au lecteur, qui a encore moins de temps qu'eux, de se démerder...

 

Raoul Duke, premier cycle en calculette 

 

PS : Le CPER n'en est pas moins un sujet passionnant notamment sur cette question : les dépenses d'ingénierie (les études pour construire un tunnel, une voie de chemin de fer...) peuvent-elles êtres considérées comme des investissements, et figurer au contrat de projet ? L'Etat semble estimer que non, mais en même temps il se plaint que beaucoups de projets n'ont pas fait l'objet d'études préalables et s'avèrent beaucoup plus long et/ou chers que prévus... 

Commentaires

Dans le même registre, l'accord de coopération Arc latin/Commission Interméditerranéenne de la CRPM, signé ce matin au CR. Grandiose. D'ailleurs Vauzelles s'en amuse à coups d'euphémismes lancés à la presse, "C'est un peu compliqué" ou "Je pense que vous me suivez...", "je ne vous en avais pas encore parlé, de peur de vous ennuyer, mais puisque je vous tiens..." pour finir par "C'est très important, celà dit, car il y a des sous au bout de tout ça".

Écrit par : Flo | 27/09/2006

Autres classiques dans le même style : la rénovation urbaine avec les contrats ANRU, les classifications des régions pour les fonds européens, l'entretien des routes.

Écrit par : Hutch | 27/09/2006

Région + Fonds + Europe = Esotérisme + Sigles

Écrit par : Flo | 28/09/2006

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu