Avertir le modérateur

09/10/2006

PAM PAM PAM PÂÂÂÂÂÂM....

La CGT a finalement laissé le conseil d'administration du PAM voter le contrat avec deux entreprises privées (MSC et Port Synergy) pour le futur terminal conteneurs Fos 2XL. La CGT a voté contre, mais n'a pas perturbé le CA.

En échange, toutes les parties de Fos 2XL se sont mis d'accord sur un calendrier de négo. Le port a évité le pire. Mais rien, rien de rien n'est résolu.

Fos 2XL doit permettre de traiter chaque année 2,1 millions de conteneurs, dont 1,5 million sur les terminaux MSC et Port Synergy). Pour que tout fonctionne, il faut que toute la chaîne soit sûre. Or, sur les dernières grèves des agents du PAM, on s'est aperçu qu'il suffisait d'une toute petite minorité de grévistes pour tout bloquer. Aujourd'hui, alors que les dockers de Marseille se sont beaucoup calmés, mais les portiqueurs du PAM continuent de faire la pluie et le beau temps sur le port.

Explication : les bateaux sont déchargés par des grues gigantesques qui enjambent les quais et qu'on appelle des portiques. Jusqu'ici, les portiqueurs de Marseille sont presque tous des agents du PAM et bénéficiaient de conditions de travail euh, disons très avantageuses* et presque tous sont militants CGT.

Donc le jour où la CGT décide que là c'en est trop, elle met les 200 portiqueurs en grève et tout le port est bloqué. 

Pour ne pas être tributaire de la CGT, MSC et Port Synergy veulent avoir leurs propres portiqueurs. La CGT ne veut évidemment pas de ça, et pour le moment ce problème aussi simple qu'insoluble n'a toujours pas fait l'objet d'une mise à plat.

Parce que l'on ose pas poser haut et fort la question : le port de Marseille peut-il se développer aujoud'hui avec un système de gestion et des statuts issus du secteur public ?

Je n'ai évidemment pas la réponse, mais l'Etat et le PAM semble avoir leur petite idée, puisqu'ils font appel au privé. Ne pas poser le problème en ces termes ne fait que repousser l'échéance, et perdre un peu plus de temps au port.

 

Raoul Duke, docteur en barre à bâbord 

 

*Salaire moyen de 2 900 € par mois plus prime de rendement pouvant aller jusqu'à 1 000 € pour... 16h de travail hebdo, avec un accord local qui fait que deux portiqueurs sont affectés à chaque grue, alors qu'il n'y de travail que pour un seul pilote. Chiffres tirés du rapport de la Cour des comptes sur les ports français qui, selon la Cour, n'ont pas été contestés.

 

PS :  Autre problème épineux au PAM : le nouveau terminal de Gaz de France à Fos, où les bateaux gaziers viennent décharger leur cargaison. Pour des raisons de sécurité, GdF veut que ce soit ces agents qui effectuent les branchement des bateaux. La CGT, majoritaire au PAM, refuse. Et quel syndicat est majoritaire à GdF ? La CGT. Comme dit un haut fonctionnaire de la préfecture : "il y a beaucoup de conflits suicidaires au port de Marseille"...

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu