Avertir le modérateur

23/12/2006

De l'utilité d'une escorte / Alger jour 3

medium_IMG_2124.jpgUn des nombreux membres de la police algérienne qui nous ont suivis tout au long de notre séjour. Cette photo a été prise quelques minutes après l'arrestation un peu musclée d'un barbu qui voulait parler à Gaudin avant la visite de la basilique Notre-Dame d'Afrique.

Dans le discours officiel, l'Algérie est "sécurisée", la guerre contre le terrorisme est finie. Il y a encore quelques attentats dans les campagnes*, mais rien de commun avec  la guerre des années 1990.

On en voit pas moins des flics en uniforme partout. Ils se postent juste sur l'itinéraire de la délégation, me direz-vous. Peut-être. Sauf que quand vous rentrez en taxi un soir à 22h vous constatez, même si officiellement il n'y a pas de couvre-feu, qu'en pratique il n'y a personne dans les rues à part des flics**.

Ajoutez à ça des portraits du président Bouteflika dans tous les lieux publics (cafés compris) et parfois on a comme l'impression d'être dans une dictature militaire. Mais ça n'est évidemment qu'une mauvaise impression due au fait que l'on a une escorte...

Grande question philosophique que celle de l'escorte.

Inconvénients :

-les Algérois, qui voient défiler deux cortèges comme ça par mois, nous regardent un peu comme des bêtes curieuses

-ça donne l'impression de voyager dans une bulle stérile

-ça crée effectivement une sentiment d’insécurité 

Avantage (le seul) :

-dans une ville embouteillée, ça permet d’enquiller les rendez-vous

 

 

*Site web du ministère français des Affaires étrangères en juin 2006 :

"L’amélioration de la situation sécuritaire en Algérie s’est poursuivie au cours de l’année 2005. Pour l’heure, la politique de concorde civile, puis de réconciliation nationale, n’ont pas permis de mettre totalement fin à la violence, même si le terrorisme a enregistré une décrue significative. Selon un bilan établi à partir de sources de presse, environ 470 personnes ont trouvé la mort dans les dix premiers mois de 2005 (670 personnes pour toute l’année 2004), dont environ 110 civils. A comparer aux 11.400 morts enregistrés au cours de l’année 1997 qui fut la plus meurtrière".


 **Site web du ministère français des Affaires étrangères, conseil aux voyageurs :

"Pour des raisons de sécurité, le transport interurbain en commun par route reste très fortement déconseillé. Le risque de faux barrages dressés par les groupes armés est toujours à redouter sur un certain nombre de routes, y compris des axes très fréquentés, souvent à la tombée de la nuit.  "

 

Commentaires

Légitimus était du voyage ?

Écrit par : Flo | 27/12/2006

la Flo touch!

Écrit par : LN | 01/01/2007

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu