Avertir le modérateur

05/05/2007

Ca fait avancer la cause...

Sensation bizarre pour ce premier mai : le même jour, des militants RESF et des marins CGT arrivent à empêcher l'expulsion d'un père de famille algérien, et les derniers occupants du camp des Don Quichotte passent leur dernière journée sur place, avant d'être évacués par la police. 

Dans les deux cas, la mobilisation des associations a été forte, mais la situation des personnes concernées s'est-elle améliorée ?

Le père de famille a été ramené au centre de rétention, d'où la préfecture arrivera bien à trouver un ferry algérien sans marin CGT pour le foutre dehors.

Aucun Don Quichotte n'a encore été relogé de façon pérenne.  

Mais même si à court terme elles ne changent rien ou peu de choses, ces actions ont au moins le mérite de mettre les pouvoirs publics devant leurs contradictions.

En bon journaliste-cynique-qui-observe-sans-jamais-participer, j'admire les militants qui arrivent à lutter toujours et malgré tout. Des gars comme Florimond de RESF, ou Claude de Vie et Terre, qui dort sur place avec les Don Quchotte depuis le début (31 décembre 2006...) J'envie leur détermination.

 

Raoul Duke, armchair activist

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu