Avertir le modérateur

25/11/2007

Effet d'annonce, mode d'emploi

Jean-Noël est déjà en campagne, Jean-Claude attend. Tout deux se sont cependant déjà lancés dans un festival d'annonces... disons "très ambitieuses".

Jean-Noël veut entre autres : 

-les JO à Marseille en 2020

-le métro jusqu'à Septèmes les Vallons

Jean-Claude veut notamment :

-une nouvelle digue dans le port pour accueillir les croiséristes directement en centre-ville

-un palais des congrès et des expos sur les quais d'Arenc

Que nos politiques aient des rêves et des projets, qui s'en plaindra ? Cependant, à ce stade de la campagne municipale, alors qu'aucun des principaux challengers n'a de programme et encore moins de plan pour le financier, tout cela relève d'un cas d'école de l'effet d'annonce.

Au hasard :

-le métro jusqu'à Septèmes, c'est au minimum plus d'un milliard d'euros de travaux, soit le budget annuel de la ville de Marseille.

-la nouvelle digue, c'est 300 à 500 millions d'euros, soit le prix du nouveau tramway, dont le financement a été particulièrement aisé pour nos collectivités locales.  

Dans cette situation, l'effet d'annonce est un piège particulièrement subtil pour la presse. Le journal ne relève pas l'annonce ? C'est ne pas rendre compte d'un grand engagement du candidat. Il en rend compte, sans commentaire : il est taxé de naïveté, voire de manipulation de son lecteur. Il met l'annonce en perspective, en évoque toutes les difficultés financières et technique ? Il est pessimiste, et devrait attendre d'avoir le plan de financement du programme avant de juger. Quoiqu'il fasse, c'est imparfait, ce qui est un bon résumé du métier de journaliste...

 

Raoul Duke, spin doctor  

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu