Avertir le modérateur

25/01/2008

L'enfer des vacances

On y avait réfléchi pendant deux jours, calendrier et livre de comptes à la main. On l'avait envoyé à nos rédac-chefs à Paris, qui l'ont validé. Et puis, un matin, à une conférence de presse du MoDem, on s'est aperçu que notre planning d'articles sur les municipales n'avait pas pris en compte un fait majeur : les vacances scolaires de carnaval !!!

Car ces quinze jours maudits, durant lesquels les villes se vident de leurs habitants et donc de nos lecteurs, tombent à une semaine du premier tour !!!

L'alternative était dès lors cruelle : reserrer notre planning sur les trois semaines "hors-vacances" de février ou ne rien changer, en priant que les Marseillais ne partent pas trop en congés.

Après avoir trituré le problème dans tous les sens, on s'est dit que trois semaines pour couvrir une campagne municipale, ce serait vraiment trop court. Alors lecteur, cette année, ne vas pas au ski. Ou prend avec toi ton ordi portable  pour consulter 20 Minutes entre deux sauts dans la poudreuse.

La chandeleur est en avance

Elus et stratèges UMP le crient sur tous les toits : Jean-Claude Gaudin est confiant, il est serein, il ne boxe pas dans la même catégorie que Guérini etc. Au point que la présentation de son programme pour Marseille, prévue le 9 février, a été avancée à lundi, soit deux semaines plus tôt que prévu. Serein, on vous dit !

Faudrait savoir, Bernard

Après avoir appelé "à ne pas tomber dans l'auto-dénigrement", Bernard Latarjet, directeur général de Marseille-Provence 2013, doit faire l'exact inverse : appeler à ce qu'on ne s'emballe pas en disant que Marseille, capitale européenne de la culture, c'est dans la poche.

Car Télérama n'en démord pas : "Reste Marseille ! Celle que tout le monde considère comme favorite, grâce à sa position géographique et au thème de son projet, tourné vers l'euro-Méditerranée."

Toujours dans Télérama, Latarjet démend illico : "On n'est pas favoris, c'est de l'intox ! Les quatre villes [Toulouse, Lyon, Bordeaux et Marseille] ont des chances égales." Tant que le jury ne se penche pas sur les heures de fermeture du métro, s'entend.

 

Raoul Duke, master cool-headed

  

Osons Clément !

Carte de voeux de Clément Yana, candidat PS aux cantonales à Marseille : 

"Meilleurs voeux 2008 !

"Janvier, j'arrête de fumer

"Février, je reprends le sport

"Mars, je vote Clément Yana !"

Pourtant on sait ce que ça dure, les résolutions de nouvelle année... 

20/01/2008

Sans pub

Cri du coeur de François Fillon, premier ministre, en visite à Marseille lundi :

"Plus Belle la Vie est la preuve que de ce que le service public peut faire comme programme de qualité."

Personne n'a semble-t-il eu le temps d'expliquer à Fillon que Plus Belle est produit par Telfrance, société tout ce qu'il y a de privé, et achetée ensuite par France 3, comme un bon épisode de NYPD Blue, série évidemment nulle affreuse violente et ricaine de surcroît.

18/01/2008

Philosophons un peu avec Daniel

Revenant sur les légitimes suspicions engendrées par :

-le cul de Simone de Beauvoir en "une" du Nouvel Obs,

-l'annonce par Sarkozy de la suppression de la pub sur la télé publique,

Daniel Schneidermann balance dans Libé une maxime à écrire en lettres d'or à l'entrée de toutes les rédactions :

"Se dire à la fois que le pire est possible, mais jamais certain, voilà toute la difficulté."

Les journalistes doivent être à la fois suspicieux et pleins d'espoir, ne pas se faire embobiner mais ne pas -trop- désespérer leurs lecteurs à force de négativisme, ne pas être défaitiste mais ne pas être non plus d'un optimisme béat. Cinglé, qui a dit cinglé ?

 

Raoul Duke, docteur en méthode Coué 

 

Le côté plein du verre

Quand notre maire a annoncé jeudi soir dernier que le métro allait ouvrir jusqu'à 23h en semaine et 1h du mat le week-end, à partir du 1er mars, mon premier réflexe a été de m'énerver.  Ce qui était  "impossible", "pas rentable", "n'attirant pas assez de voyageurs", antiennes qu'on a entendue pendant au moins quatre ans en ce qui me concerne, tout cela devient possible, comme par magie, à quinze jours des municipales.

J'étais colère, j'étais courroux. Et puis j'ai lu l'édito de Gilles Rof dans Marseille l'Hebdo. Qui disait que quelle que soit la motivation de cette décision, les municipales ont au moins amené cette petite révolution, et c'est déjà ça.

Aujourd'hui, je suis toujours colère, mais à moitié seulement. Je compte les années perdues, mais aussi celles gagnées. Grazie mile, Gilles.

 

Raoul Duke, docteur en journalisme

Nommer l'anonyme

Papier ce matin dans Libé, pour parler de la difficulté à mener une bonne politique de la ville. On cite "un bon connaisseur des arcanes gouvernementales" qui explique que le problème de la politique de la ville, c'est qu'elle doit coordonner plusieurs ministères, chacun sous des autorités différentes etc.
 
Voilà encore une fois la presse prise la main dans le sac : comment désigner une source anonyme sans la griller, tout en donnant quand même au lecteur une idée de sa personne -et donc de sa crédibilité, le tout sans passer pour un con ?
 
L'art est difficile, la critique facile... En l'occurence, parler de "bon connaisseur" est un peu tarte. On espère bien qu'on est pas allé chercher le premier mec croisé dans la rue. En plus, c'est excessivement vague : ça peut aussi bien être un haut fonctionnaire qu'un confrère journaliste très bien informé.
 
Parler de "bonne source" (en cite-t-on de mauvaise ?) ou de "source proche du dossier" (sans blague ?!) est tout aussi casse-gueule. Mais si on est plus précis, on donne des pistes pour retrouver l'indiscret qui a lâché le morceau. Surtout quand il s'agit de dossiers sensibles où il n'y pas 250 000 personnes dans la confidence.
 
Et pourtant les sources anonymes sont indispensables à la presse. Plus encore aujourd'hui que la communication est millimétrée, et que les gens craignent de s'exprimer même pour vous donner un numéro de téléphone. Alors, ami lecteur, souris aux efforts désespérés de la presse pour nommer ses sources anonymes. Mais ne lui en veut pas trop non plus car, après tout, elle fait aussi un peu ça pour ta liberté.
 
 
Raoul Duke, docteur en journalisme 

10/01/2008

Du caf, du conc', du vinyl'

89c634f4a87bc2e154b7d8399e492523.jpg

 

A tous ceux qui pensent que :

-le disque est mort

-les disquaires sont morts

-le rock est mort à Marseille

Foncez sur cet excellente interview par nos excellentissimes confrères de Live in Marseille. Les bougres retracent l'épopée du magasin Lollipop records, haut lieu de la zique marseillaise, qui mériterait d'être intégré au projet de capitale européenne de la culture !

 

Raoul Duke, drummer bac+14

 

(En photo : les Hatepinks. Photo copyright Piiiiiirlouiiiiit !

00:40 Publié dans Copinages | Lien permanent | Commentaires (1)

Je tente le 50-50

Réponse énigmatique de Jean-Noël Guérini  ce matin, à la presse :

"Ce n'est pas à moi de dire de quel courant de pensée politique je relève. C'est à vous de me le dire."

C'est-à-dire qu'en fait Jean-Noël, comme tu es du PS, soutenu par les Verts et les communistes, avec une tête de liste UMP dans le 3e secteur, une ouverture vers le MoDem et le soutien annoncé de l'extrême-gauche au second tour, nous autres journalistes on a un peu du mal à s'y retrouver.

 
Raoul Duke, apprenti realpolitik

Comme le temps passe

C'était il y a une éternité, sept ans, pour tout dire. A la veille du second tour des municipales, la tête de liste RPF (défunt parti de Pasqua et de Villiers) à Marseille appelle à voter Gaudin "pour faire barrage à la gauche". La tête de liste en question s'appelait François Franceschi, aujourd'hui tête de liste pour Guérini dans les 6e et 8e arrondissements, après un passage à l'UMP.

08/01/2008

Sans commentaire

Parmi les facteurs qui compliquent le problème du logement dans les Bouches-du-Rhône, Michel Sappin place notamment "le problème des familles un peu bizarre avec de la polygamie. Il y en a plus ici que dans le Lot".

Repris de volée par Fred Guilledoux, de Marseille L'Hebdo, le préfet précise sa pensée :

"La polygamie, quantitativement ce n'est pas crucial, mais ça joue une rôle, ça complique le relogement des familles. Pendant des années, on en parlait pas. Moi je suis membre du Haut conseil à l'intégration, et je pense que c'est une question qu'on ne peut pas éluder." 

07/01/2008

Quand le commerce va, tout va

Michel Sappin, préfet des Bouches-du-Rhône :

"Nous avons vu avec plaisir que Plan-de-Campagne fonctionne le dimanche et que cela répond à un besoin. Je trouve qu'il n'y a rien de scandaleux à cela."

De scandaleux, sans doute pas, mais en l'état actuel de la loi, c'est tout simplement illégal. Et il nous semblait jusqu'ici que le rôle des préfets était de faire respecter la loi... 

Grève du zèle

Michel Sappin, préfet des Bouches-du-Rhône, cet après-midi :

"Nous avons effectué 1 217 reconduites à la frontière*. Cela représente 96% de l'objectif fixé par le ministère, et pourtant je suis toujours là ! C'est la preuve qu'on a pas l'oeil fixé sur le compteur des chiffres".

Tellement pas qu'un agent du bureau des étrangers a fait arrêter en octobre dernier, en préfecture, un sans-papiers venu déposer un dossier de régularisation, alors que ce type d'arrestation a été déclaré illégal huit mois avant, et par rien de moins que la cour de cassation.

Mais si on commence à se soucier de détails, on ne fait plus rien.

 

*Expulsion de sans-papiers, en politiquement correct 

Le petit Stéphane est attendu à la locale 20 Minutes Marseille, le petit Stéphane

Radio Nostalgie nous a averti cet après-midi :

"Nostalgie remettra les clés de la voiture de Starsky et Hutch mercredi 9 janvier 2008 à 11h au Cinéaqua à Paris.  Stéphane X*, l’heureux gagnant du jeu concours organisé sur l’antenne en novembre dernier,  repartira de Paris pour Marseille d’où il est originaire, au volant de la Ford GRAN TORINO de la série culte !"

Et nous on a raté ce concours alors euh Stéphane, si tu es en ville, passe pour qu'on fasse une photo souvenir, c'est pour le blog...

 
 

*Nom zappé par la rédaction pour la sécurité du monsieur.

Oups

Suite à une erreur de manip de Hutch dans le tableau de bord, l'aspect de ce blog a été radicalement modifié. Toute la locale harcèle le service informatique pour comprendre où nous avons gaffé.

 

Raoul Duke, apprenti web codeur 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu