Avertir le modérateur

26/04/2008

Muselier, touché-coulé

Ce matin-là, dans l’hémicycle de la communauté urbaine, tous les journalistes (votre serviteur compris) arborent un air las. Nous allons passer trois heures à couvrir une élection jouée d’avance, Muselier va passer dans un fauteuil, il va se gargariser toute la journée de cette victoire, bref…

Le vote en lui-même (157 conseillers l’un après l’autre dans l’isoloir) dure déjà une heure. Vient le dépouillement. Au fond de la salle, sur les bancs des radios, Fred Guilledoux de l’Hebdo, Eloi, de l’AFP, et ma pomme. On fait le décompte en même temps que les assesseurs.

Recompte
Dès le début, Caselli est en tête, à une ou deux voix. Muselier par deux fois remonte à égalité, mais ne passe jamais devant. Le couperet finit par tomber : Caselli 79 voix. Incrédules, on se regarde entre confrères. « Il est vraiment élu, là, non ? ! ».

On revérifie chacun la feuille de l’autre, le doute n’est plus permis. Eloi fonce avertir sa rédaction pour que l’AFP balance un « urgent », je file vers la tribune pour essayer d’entendre ce que dit Muselier, déjà assailli par les caméras. Bruno Gilles (UMP) réclame un recompte. Au bout de dix minutes, Patrick Mennucci (PS), retenant un sourire, annonce d’une voix grave : « 77 voix confirmées pour Renaud Muselier ».

Panique
Caselli prend la présidence, suspend la séance. Dans les rangs de l’UMP, c’est la panique. Une réunion gauche-droite s’improvise au premier étage dans l’ancien bureau de Gaudin, où Muselier avait déjà déposé ses cartons. Sauf que c’est Caselli qui est dans le fauteuil, et les représentants de l’UMP jouent les invités.

En bas, la tension est à son comble. Trois vigiles barrent l’accès aux bureaux de la présidence, alors que la meute de journalistes grossit à vue d’œil. La majeure partie de la troupe était jusque-là en train de suivre la visite de la ministre de l’Education Valérie Pécresse. Dès réception de « l’urgent » d’Eloi, tout le monde a planté la ministre pour foncer à la communauté urbaine.

Une consoeur de France 3, présente depuis le début, peste : « Avant la séance, on avait proposé à Muselier d’enregistrer tout de suite sa réaction, pour être à temps pour le 12-13. Il était partant mais au dernier moment, il n’a pas pu. C’est trop con, ç’aurait été Vidéo gag ! »

Diversion
La suspension de séance traîne. Prévue pour durer trois quarts d’heure, elle est en déjà à une heure et demie. Petit à petit les élus regagnent l’hémicycle. Caselli, prudent, refuse de dire aux journalistes quelle sera sa politique sur le fini-parti ou l’incinérateur. La séance peut reprendre, mais Muselier et Gaudin ne sont pas là.

On les attend un quart d’heure, personne ne sait où ils sont. Puis, soudainement, un petit groupe d’élus UMP descend les marche et réussit à faire diversion, attirant les caméras pendant que Gaudin et Muselier arrivent par l’ascenseur et foncent directement vers leurs fauteuils.

Vengeance
Muselier prend la parole, dénonce une « trahison ». Au vote suivant, Caselli est mis en minorité et suspend la séance. La situation est bloquée, et la « victoire » amère pour la droite. Aveuglée par ce qu’il faut bien appeler de l’orgueil, l’UMP, Muselier en tête, n’a pas vu que les candidats qu’elle a lâché ou tenter de tuer aux municipales –Le Dissès à Marignane et Bertrand à Plan de Cuques- pouvait lui rendre la monnaie de sa pièce à la communauté urbaine.

Le parti majoritaire a perdu la présidence de l’organisme qui a le plus de compétences dans l’agglomération. Il ne lui reste que le conseil municipal, haut lieu symbolique mais où ne s’exerce plus la réalité du pouvoir. L’UMP peut certes pourrir un temps le fonctionnement de la communauté urbaine, mais elle sera obligée de composer si elle ne veut pas paralyser toute la ville. Depuis le 17 avril, 10h, le roi est nu.

Commentaires

Presque toujours, en politique, le résultat est contraire à la prévision.

Citation de François René de Chateaubriand (extrait de ses Mémoires d'outre-tombe)

Écrit par : Vartan | 26/04/2008

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu