Avertir le modérateur

29/06/2008

Minimum syndical

Chaque fois qu'on lui adresse une critique sur sa gestion, Jean-Claude Gaudin a coutume de dire en substance "si vous cherchez, vous ne trouverez rien d'illégal dans tout ce que j'ai fait".

L'argument lui a encore resservi samedi à la communauté urbaine. Épinglé par la chambre régionale des comptes sur sa gestion de MPM entre 2001 et 2006, le maire de Marseille assène : "Ce qui est important, c'est que rien d'illégal n' été relevé [...] Nous avons toujours respecté le code des marchés publics, on a pas acheté des dizaines de voitures, des hectolitres de champagne ou payé des nuits d'hôtel [...]. Ce que j'ai fait ne m'entraînera pas au tribunal, c'est pour moi le plus important."

Pour  Jean-Claude, peut-être, mais pour la collectivité ? Matois, Patrick Mennucci (PS) fait le tour des bancs de la presse : "La bonne gestion pour Gaudin, c'est de ne pas aller en prison. Vous pouvez me citer là-dessus."

La critique n'est pas infondée. Qu'un élu ne fasse rien d'illégal*, c'est le moins qu'on puisse lui demander. Qu'on examine sa gestion et qu'on la critique, c'est aussi le moins qu'on puisse faire.

 

Raoul Duke, docteur en jouralisme

 

*Ou essaie de ne rien faire d'illégal, vu la complexité des textes de lois...

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu