Avertir le modérateur

02/07/2006

La politique, c'est simple comme un coup de

C'est en passant à la gare, tout à l'heure, que ça m'a frappé : nos fameux TER, qui sillonnent Toulon-Aubagne-Marseille-Gardanne-Aix, dont la fréquentation augmente non-stop malgré leurs retards chroniques, eh bien ce sont des exemples parfaits du bordel qu'est la décentralisation en France.

En dehors de 88 528 journalistes, combien de personnes en France savent que pour ces TER :

-c'est le conseil régional qui achètent les wagons

-la SNCF qui fournit les conducteurs de rames et les contrôleurs

-Réseau ferré de France qui fournit les voies sur lesquelles circulent les trains ?

Et là encore, on est dans un cas de figure relativement simple. Que dire de la construction d'un collège où :

-c'est généralement la mairie qui fournit le terrain

-le conseil général qui constuit le bâtiment, puis gère le personnel technique

-l'Etat qui fournit les profs ?

De droite comme de gauche, je ne compte plus les élus qui racontent : "dans les réunions, on est obligé de dire à nos électeurs, "ça c'est pas de ma responsabilité". Puis on se tourne vers notre collègue de l'autre collectivité, et les électeurs hallucinent" ... 

Ces élus sont pour une bonne part d'entre eux élus au Parlement. Pour mettre un peu d'ordre et de "lisibilité" dans la décentralisation, il faut une loi organique et p'têt bien même une révision de la constitution (qui pour le moment n'établit aucune hiérarchie entre commune, département et région). Au boulot, les gars ?

 

25/06/2006

Et alors ?

Réaction de jeudi Jean-Claude Gaudin à l'élection de Daniel Simonpieri à la présidence de la commission équipements à la communauté urbaine : 

 "Et alors ? Daniel Simonpieri est maire de la deuxième ville de l'agglomération, cher ami. Nous n'avons rien à lui reprocher. Certes quand il était d'une autre étiquette politique... Mais là il a évolué. Et sur le logement social aussi il va évoluer".

Réaction de Claude Vallette, président (UMP) de la commission urbanisme à la communauté urbaine :

"Simonpieri ne va pas travailler seul sur le logement, c'est un dossier transversal qui concerne toutes les commissions. Et puis on pourrait se poser les mêmes questions si la commission équipement avait été présidée par le maire [PS] d'Allauch"

Pas faux : située elle aussi dans la communauté urbaine, Allauch a elle aussi été mise à l'index par le préfet pour n'avoir pas respecté ses objectifs de construction de HLM. Mais que disent les chiffres ? Selon la préfecture :

Marignane : 34 000 habitants, 147 HLM à construire sur 2002-2004, 0,7% réalisés

Allauch : 19 000 habitants, 191 HLM à construire sur 2002-2004, 17,3% réalisés 

20/06/2006

Off ze record

La communauté urbaine a très officiellement dévoilé vendredi dernier les grandes lignes du plan logement qui doit être présenté jeudi lors de la convention avec-le-grand-public-et-tout à la Criée. Mais à part ça ça sera une journée où les politiques vont écouter les Marseillais et intégrer leur avis dans le plan communautaire sur le logement.

Faut pas l'faire chier, Renaud (bis)

Nouveau pêtage de plomb de Muselier au conseil municipal de lundi. Alors que Patrick Mennucci (PS) le harcèle sur le retard annoncé dans le chantier du tramway "et qui en plus doublonne avec le métro", "Fils de Provence" explose : "Mais assez de mensonges ! Assez ! Tais-toi, vas, tu comprend rien ! T'as un gros teston [tête, in le Dictionnaire du parler marseillais] mais tu peux pas comparer plus de trois chiffres à la fois !". Les arguments de fond, y a que ça de vrai.

19/06/2006

Retour vers le futur antérieur

L’hémicycle du conseil est dorénavant équipé d’un timer pour mesurer le temps de parole restant à chaque groupe. Au début du conseil, hier vers 8h30, cela donnait :
Adjoints : 40 minutes
UMP : 45 minutes
UDF : 10 minutes
PS : 35 minutes
PC : 24 minutes
Verts : 10 minutes

Quand le temps de parole est dépassé, la ligne du groupe correspondant s’affiche en rouge et compte le surplus. Hier, compte tenu des 10 minutes supplémentaires accordées pour le débat sur le compte administratif, personne n’a dépassé son temps de parole.

Pu-putsch, le retour

Après avoir tenté de se faire élire en Champagne, Bruno Mégret est depuis quelques séances revenu au conseil municipal de Marseille. Il reste assis, ne prend jamais la parole, et puis s’en va.

Déflorer le sujet

Renaud Muselier explique à La Provence samedi que s’il y a un problème pour le tramway dans le tunnel Noailles, il exigera de la RTM « qu’elle apporte une réponse technique ». Mais à part ça, « pour respecter la loi Sapin sur les appels d’offre », la communauté urbaine refuse toujours de dire si la RTM a oui ou non remporté la délégation sur le tramway.

Applaudissements à gauche

Copyright conseil municipal de Marseille, 19 juin 2006 :

« C’est facile de faire semblant de souder des rails avec un casque sur la tête » Annick Boët (PC) à Renaud Muselier


« En plus ils sont pas toujours à la même hauteur, les rails, celui de gauche est plus haut »

« C’est celui de gauche, c’est normal » Annick Boët (PC) et Jean-Marc Benzi (UMP)

« Vous êtes l’homme des tunnel dans cette ville, mais pour les voitures ». Annick Boët (PC) à Jean-Claude Gaudin au sujet du tunnel Noailles, pour le tramway

« Vous avez compris que l’enjeu des prochaines municipales sera votre gestion chaotique des transports et du stationnement à Marseille ». Patrick Mennucci (PS) à Jean-Claude Gaudin.

« L’exposition au centre bourse où 50 000 personnes sont passées pour nous dire « continuez » ça montre qu’il y a eu une concertation ». Gérard Chenoz (UMP) sur le projet de réhabilitation du centre bourse

16/06/2006

Jusqu'au bout extrême, puis retour

Les élus PS et PC de la communauté urbaine de Marseille nous apprennent que Simonpieri, maire de Marignane, ex-FN, ex-MNR et toujours aussi à droite toute (lire Le Ravi de ce mois-ci), a été élu par la majorité UMP président de la commission équipements à la CUM. C'est cette commission qui s'occupe, entre autres, de la politique de logement sur les 18 communes de l'agglomération marseillaise.

Un ancien frontiste, maire d'une commune qui figure parmi les plus mal classées en matière de logement social, crucifié tout récemment par la chambre régionale des comptes (crc_paca_marignane.pdf), nommé président de cette commission, alors que la CUM a déclaré la mobilisation générale sur le logement, notamment le logement social... Sans commentaire.

A une époque pas si lointaine, Jean-Claude Gaudin avait passé des "accords techniques" avec le FN pour gérer la région. Puis le Front était devenu infréquentable. A croire que c'était simplement une question d'étiquette et non d'idées...

12/06/2006

Jusqu'au bout extrème (droite)

A lire absolument dans Le Ravi de juin : un reportage au conseil municipal de Marignane. Après avoir été FN, puis MNR, Daniel Simonpieri se retrouve aujourd'hui divers droite, apparenté UMP au sein du conseil général et de la communauté urbaine de Marseille.

En conseil municipal, ça donne un grand moment de débat politique où majorité et opposition rivalisent de tirades racistes : à Marignane, l'opposition n'est composée que de mecs de droite, souvent anciens potes de Simonpieri, passés depuis à la "résistance".

Le Ravi, mensuel satirique régional, 2€ en kiosque, super et pas cher (et ils font des abonnements très bien aussi !)

16/05/2006

Accouphène

Aurais-je l'ouïe défaillante ? Mon excellent confrère Laurent indique ce matin dans La Provence que l'algarade dont je parlais hier a en fait opposé Muselier à Marcel Benassi (PC) élu d'arrondissement et de mairie centrale, et non le député-maire communiste Frédéric Dutoit.

15/05/2006

Faut pas l'faire chier, Renaud

Copyright conseil municipal de Marseille, 15 mai 2006, tous droits réservés :

Echange entre Renaud Muselier premier adjoint (UMP) et Frédéric Dutoit, député-maire (PC) du 15-16. Muselier vient de lancer une vanne à Mennucci « qui s’est fait virer de la vice-présidence de la région ».

Dutoit : « Y en a pas un qui a été viré du gouvernement ici ? »

Muselier : « Moi j’ai siégé au conseil de sécurité de l’ONU, toi tu sièges jamais qu’au conseil d’arrondissement, donc reste à ta place ! ».

Assertion osée quand on s’adresse à un élu de mairie centrale, de surcroît député à l’Assemblée nationale. Et d’autant plus amusante quand on se rappelle que Muselier avait décrit son job aux Affaires étrangères d’un « Villepin fait tout, moi je fais le reste ». Dutoit et Muselier cloront l’incident en discutant tranquillou sur un coin de table dans l’hémicyle.

Question de timing

Copyright mairie de Marseille, 2006, tous droits réservés :

«On avait peut-être lancé ce programme un peu tard, sans le synchroniser avec notre politique de transports en commun», Jean-Claude Gondard, secrétaire général de la mairie, le 11 mai, au sujet de la politique municipale des horodateurs.

"Pour le projet de pôle aquatique, il n'y a pas de calendrier sportif particulier, c'est plus laïc". Jean-Claude Gondard, juste après avoir évoqué le calendrier de l'extension du Vélodrome.

Applaudissements à droite

Copyright conseil municipal de Marseille, 15 mai 2006, tous droits réservés :

« La Provence, c’est votre journal officiel ! » Jean-Marc Benzi (UMP) à Patrick Mennucci (PS), reprenant des annonces faites à la presse par la mairie au sujet des futures places de parking

« Je voudrais que la presse soit plus objective » Jean-Claude Gaudin.

« Nous avons maintenu notre niveau de subvention aux associations. On en a vu les résultats positifs en novembre, quand Marseille a été épargnée des violences urbaines ». Eric Di Mecco, adjoint à l’Animation de la jeunesse dans les quartiers

« Nous voulons que l’effet d’annonce soit concrétisé » Jean-Claude Gaudin à propos du stade vélodrome

"Quand nous avons refait le stade vélodrome en 1997, les autorités sportives nous ont dit "construisez quelque chose de plus reserré, de plus couvert, pour que les supporters puissent tuer plus facilement l'équipe et les supporters adverses"". Jean-Claude Gaudin

« J’ai été horrifiée quand je suis allée à la fête de quartier de la mairie du 15-16 : les groupes de jeunes qui faisaient leur musique…. Je n’ai entendu que de la haine, de la haine pour tout et pour tous… » Gisèle Weiss, déléguée (UMP) aux édifices du culte.

« Et qu’est-ce que vous voulez comme musique ? Aznavour ? » Patrick Mennucci (PS) à Gisèle Weiss

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu