Avertir le modérateur

02/03/2008

Message à un électorat

L'équipe de campagne UMP nous fait savoir que "le Dr Claude Perpère, doyenne des chirurgiens esthétiques de France, internationalement reconnue", apporte son soutien à Jean-Claude Gaudin.

25/01/2008

Osons Clément !

Carte de voeux de Clément Yana, candidat PS aux cantonales à Marseille : 

"Meilleurs voeux 2008 !

"Janvier, j'arrête de fumer

"Février, je reprends le sport

"Mars, je vote Clément Yana !"

Pourtant on sait ce que ça dure, les résolutions de nouvelle année... 

16/12/2007

Paie pour te faire casser : le fils du retour de la vengeance

Une formation de journalisme de l'académie d'Aix-Marseille nous envoie une demande pour leur verser une part de notre  taxe d'apprentissage.

Joint à la demande, un exemplaire de leur journal-école avec, en édito, un petit texte qui casse les journaux gratuits et internet. Bizarrement, l'édito ne s'en prend pas aux autres formes d'information gratuite, commes les radios et télés privées. Après tout, il s'agit juste d'entreprises comme TF1, RTL ou Europe 1.

Ne nous vexons pas pour autant : "Le journalisme, c'est porter la plume dans la plaie" comme disait notre cher Albert Londres.

 

Raoul Duke, docteur en humilité

17/11/2007

Jean-Marc, ça le gratte dans le dos

Le ralliement à Guérini des élus municipaux communistes est aussi un superbe bras d'honneur à la fédération du PC 13, qui voulait avant tout parler avec le PS de programme et d'union de parti à parti avant de faire quoi que ce soit.

Dès l'annonce du ralliement, jeudi midi, toutes les rédactions tentent donc de joindre Jean-Marc Coppola, secrétaire départemental du PC. Las ! Jean-Marc  est en déplacement, à Cuba (sic). Qu'à cela ne tienne : on tente d'avoir son adjoint pour avoir le point de vue de la fédé. On laisse des messages, on attend une réponse...

Jusqu'à l'arrivé de ce fax, à 16h44 : 

"Information aux journalistes

Actuellement en mission de coopération à l'étranger, Jean-Marc Coppola s'exprimera à son retour sur la crise de la gauche marseillaise."

 

Parler de "crise du parti communiste" ou de "coup de couteau dans le dos de ces traîtres de conseillers municipaux" eut été plus exact... 

18/05/2007

Travailleur-travailleuse

Communiqué de presse de Roland Blum, député-maire (UMP) du 11-12, en juin dernier, à propos du projet de fermeture de l'usine Nestlé de Saint-Mené :

"Il n'est pas acceptable qu'une société qui fait des bénéfices supprime ou même délocalise 68 emplois à Marseille. Cet excès de libéralisme néglige une fois de plus la dimension humaine."

C'est comment déjà, le nom de ce parti qui ne veut pas entendre parler d'interdiction de licencier pour les entreprises qui font du bénéf ? 

17/05/2007

Encore un effort !

Apparemment très surpris qu'on ne lui ait pas répondu, le groupe Precepta nous renvoie une proposition d'achat de sa splendide étude de marché qui casse la presse gratuite. Bis repetita...

12/05/2007

Je crois qu'il essaie de communiquer

La génération montante a déjà tout (?) compris des relations presse... Coup de téléphone reçu jeudi par Sandrine :

"Bonjour je suis étudiant à l'école de comerce Euromed. Euromed est partenaire de Schibsted, qui est actionnaire à 25% de 20 Minutes, et on voulait annoncer une exposition qu'on organise, des voitures de collection..."

28/04/2007

Pour te faire casser, paie 2 800 euros

Le groupe Precepta nous envoie un courrier pour nous proposer d'acheter fort cher* leur dernière étude sur le marché de la presse gratuite.

Résumé d'un des quatre "facteurs clé" dégagés par l'étude :

"Le succès de Métro et de 20 Minutes  est de ce point vue éclairant : ces titres génèrent de la satsifaction chez leurs lecteurs non par la "qualité éditoriale" mais par le service rendu (information synthétique, sans parti-pris, pouvant être lue rapidement)".

Bizarrement, on a pas commandé l'étude.

 

*2 800 euros un exemplaire papier, 4 300 euros l'exemplaire papier, le pdf et le droit de rediffusion à cinq personnes

15/04/2007

Laisse ton gun à la consigne

Petit carton reçu aujourd'hui, avec l'invitation au dîner du consulat d'Israël : 

"Pour des raisons de sécurité, une pièce d'identité vous sera demandée à l'entrée. Port d'arme prohibé." 

14/03/2007

Merci Jeannot

Communiqué de presse de Jean Roatta, député-maire (UMP) du 1-7 et grand ami de Jean-Claude Gaudin, pour nous signaler qu'il a fait voter par son conseil d'arrondissement ce voeu :

"Article unique

Est approuvé le voeu de monsieur Roatta de se montrer très vigilant et strict vis-à-vis de l'affichage politique en dehors des panneaux prévus à cet effet." 

Ca a tout de même plus de gueule qu'un simple coup de fil aux services du nettoyage...

24/02/2007

CTU pour PC, CTU pour PC, vous me recevez ?

Le parti communiste 13 a organisé mardi une opération... "Jack Bauer", avec des rencontres programmées 24h d'affilée pour débattre des propositions de Marie-George Buffet.

La stratégie "à l'américaine" a dû être payante, puisque plus de 5 000 personnes assistaient jeudi au meeting de Buffet au Dôme. 

22/02/2007

Attention à ce que vous dites

Lettre envoyée au préfet par la CGT-douane (mise en page conservée) :

"Dans votre interview au quotidien gratuit 20 Minutes, vous déclarez "Dans un contexte économique où les protections douanières n'existent plus, il faut être pragmatique". Au risque de décevoir les trafiquants et les fraudeurs, nous nous permettons d'apporter un démenti : les protections douanières existent encore, même si elles sont hélas mises à mal par une conception de plus en plus libérale de l'Etat. [...] Nous souhaitons vivement que vous rectifiez des propos qui largement diffusés peuvent effrayer la population."

Jamais trop tard pour bien faire

Audace conceptuelle de Guy Teissier, député-maire (UMP) du 5e secteur de Marseille, président de la commision de la Défense à l'Assemblée nationale : "Je ne serais pas choqué à l'idée que le Parlement puisse voter sur la mobilisation de nos troupes en opérations extérieures".

Au bout de cinq ans de législature, au cours desquels ont pu passer sans débat plusieurs envois de renforts français en Afghanistan, il serait peut-être temps d'y penser, oui.

23/01/2007

Tous au maquis !

Commentaire mesuré de Guy Teissier, député-maire (UMP) des 9e et 10e arrondissements, après le décès de l'abbé Pierre : 

"Il était la clef de voûte de notre République".

Depuis lundi 5h30 donc, la République s'est effondrée et nous sommes en dictature. A quoi ça tient...

28/11/2006

Trente secondes de kolossal finesse

Déclaration saillante sur France 3 Méditerranée de Michel Aime, directeur interrégional des douanes, après la saisie sur l'autoroute de préservatifs de contrefaçon :

"Les préservatifs ont été testés par des membres de l'administration des douanes. Ils ont aussi été goûtés par de charmantes douanières. Jusqu'ici aucun problème, aucune défectuosité. Ce qui prouve que les préservatifs étaient de bonne qualité".

26/11/2006

Attention, chutes d'objets

Communiqué du centre régional d'information sur la circulation routière (CRICR). Mise en page et ponctuation inchangées.

 

"CRICR Méditerranée

Message du lundi 13 novembre 2006 à 17h40

 

Département des Bouches-du-Rhône :

Autoroute A7, la sortie Sénas dans le sens Marseille / Lyon est fermée à la circulation, en raison d'un accident mortel mettant en cause un poids lourd, couché sur la chaussée dans la bretelle de sortie à Sénas n°26.

Le véhicule transporte des pommes de terre.

Durée indéterminée.

 

La Division Police Nationale de permanence." 

 

25/10/2006

Caguettes

Communiqué du syndicat FO, majoritaire chez les employés de la ville et la communauté urbaine de Marseille, après le braquage du bureau municipal de la rue de Lodi (la fin a été enlevée, la ponctuation a été respectée) :

"COMMUNIQUÉ DE PRESSE"

"Bureaux municipaux de proximité :

"Le personnel à nouveau victime d'une agression 

" Ce mercredi 25 octobre 2006, en début de journée, un individu cagoulé et armé d'une matraque s'est introduit dans le bureau de proximité de Lodi, et a contraint le personnel à lui remettre le contenu du coffre (passeports, cartes d'indentité etc.).

"Les agents de sexe féminin, ont évidemment été fortement choquées".

23/08/2006

Gardons notre calme et toute cette sorte de choses

Déclaration de Jean-Claude Gaudin à propos du Rainbow Warrior :

"Il n'y a aucune agressivité contre Greenpeace".

Sûr que c'est pas le ferry-boîte municipal qui est allé bloquer le Rainbow Warrior au large de Marseille... Mais c'est tout de même la communauté urbaine, présidée par le même Gaudin Jean-Claude, qui lui a refusé administrativement l'accès au Vieux-Port.

Sans pour autant demander l'évacuation dudit port, bloqué par les thoniers. La communauté urbaine ou l'art de t'envoyer paître, sans agressivité.

Une noble cause

Les nationalistes corses pleurent les deux pauvres artificers morts alors qu'ils allaient très probablement plastiquer des hélico bombardiers d'eau pour une minable histoire de marché public attribué à un autre

CORSE-ATTENTATS-NATIONALISTES-DÉCÈS - 22/08/2006 17h37 GMT - AFP

Des organisations nationalistes déplorent la mort des poseurs de bombes

AJACCIO, 22 août 2006 (AFP) - Des organisations nationalistes ont déploré mardi, dans des communiqués distincts, la mort de deux hommes déchiquetés par l'explosion de la bombe qu'ils transportaient près de Corte (Haute-Corse), non loin d'une base d'hélicoptères bombardiers d'eau.

Le petit parti politique indépendantiste Fronte Populare "s'incline avec émotion devant la disparition tragique de deux nationalistes" tandis que le Syndicat des travailleurs corse (STC, premier syndicat dans le privé sur l'île) déplore "la mort (venue) frapper deux jeunes Corses qui avaient vraisemblablement choisi la lutte armée pour défendre leur idéal politique".

De son côté, la formation politique indépendantiste Rinnovu "s'incline face aux conséquences tragiques du drame de Corte" et estime que si "de jeunes militants cherchent la voie difficile de la révolte" c'est "tout simplement parce que les conditions politiques et sociales ne changent pas".
Interrogée par l'AFP, Corsica Nazione Indipendente ( qui compte des élus à l'Assemblée de Corse) a indiqué qu'elle ne s'exprimerait pas avant les obsèques des victimes, dont la date n'a pas été fixée.

slu-sla/ban/DS

Devinette : où peut-on être un vrai nationaliste et aller plastiquer des appareils censés protéger des incendies la nature et les habitants  ?

11/07/2006

La liberté des profs s'arrête où commence celle du ministre

Présentation des grands chantiers de l'éducation nationale, ce matin, au rectorat de l'académie d'Aix-Marseille. On reparle de l'apprentissage de la lecture et de l'abandon de la méthode globale.

Le dossier de presse précise : "l'objectif de la réforme, dans le respect de la liberté pédagogique des enseignants, est de rendre obligatoire l'abandon de la méthode globale".

Tous les Marseillais en voient leur vie chamboulée

Réaction de Jean-Claude Gaudin après la finale perdue contre l'Italie (le dernier paragraphe) : 

"Mes derniers mots iront à tous les Marseillais, et particulièrement aux 7 000 spectateurs qui ont suivi le match sur le grand écran du Vieux Port : jusqu'à la dernière minute, nous avons cru en la victoire, ils nous ont fait vibrer jusqu'au bout !"

25/06/2006

Vous avez du courrier...

Dans le courrier, une lettre avec un timbre belge. Des nouvelles du pays ! Fébrile, je l'ouvre et tombe... sur 36 pages d'une "Petit revue d'histoire révisionniste" remettant en cause l'existence des chambres à gaz.

C'est "imprimé aux Pays-Bas", j'imagine qu'ils envoient ça à tous les journaux. J'ai envie de vomir.

16/06/2006

Répétition = pédagogie (et réciproquement)

Suite à mon papier sur quelques affaires toujours en cours dans le milieu du foot, Lille nous demande un droit de réponse pour "préciser certains points de cet article".

Le LOSC signale donc que la visite des flics dans leurs bureaux n'a visé qu'à "consulter le dossier d'un ex-joueur [...] Le LOSC n'a ainsi présenté aucun motif d'inquiétude dans cette affaire et a cooopéré sereinement et en toute transparence avec la police judiciaire".

J'avais pour ma part simplement indiqué que "la juridcition interrégionale de Marseille [...] a lancé en octobre un série de perquisitions au siège de huit clubs dont [...] Lille". Etait-ce de nature à faire croire aux lecteurs que Lille aurait trempé dans du lourd ? Question...

Raoul Duke, docteur en tapis vert

PS : A ceux du LOSC qui me liraient, ce post ne constitue en rien la réponse à leur demande de rectif. Celle-ci est actuellement en cours d'examen.

28/05/2006

Construire dans la durée

La réponse de l'OM après le départ de Fernandez n'est pas mal non plus :

Mardi 23 Mai 2006

Olympique de Marseille

COMMUNIQUE OFFICIEL

Suite à la rencontre de ce jour programmée entre Pape Diouf et Jean Fernandez, le départ de l’entraîneur de l’Olympique de Marseille a été entériné.

Jean Fernandez a fait état des raisons personnelles ayant motivé sa décision et qu’il lui appartient de rendre publiques s’il le souhaite.

Le club prend acte de ce choix personnel et le respecte, mais sa brutalité et son caractère inattendu ont surpris. Il contredit les engagements donnés ainsi que le travail de préparation de la prochaine saison sportive réalisé jusqu’ici en osmose entre Pape Diouf, José Anigo et Jean Fernandez.

Malgré la déception ressentie au regard de l’attachement affectif qui nous liait, le départ de Jean Fernandez n’est pas de nature à remettre en cause la politique sportive et le travail d’équipe réalisés depuis un an. Le départ d’un homme, si important soit-il, ne peut mettre à mal l’organisation mise en place et le projet sportif sur lequel le club s’est engagé et que nous continuerons d’appliquer la saison prochaine.

Le club travaille activement à la recherche d’un successeur. Au-delà d’une personnalité de renom, l’équipe dirigeante recherche un entraîneur aux compétences techniques incontestables, possédant les qualités humaines indispensables pour réussir à Marseille. Il s’agira de confirmer lors de la prochaine saison les performances qui ont amené cette année l’OM en finale de la Coupe de France et à réussir un parcours honorable aussi bien en championnat qu’en Coupe d’Europe.

L’Olympique de Marseille souhaite bonne chance à Jean Fernandez.

....

On fait pas plus pête-sec, sans parler de la petite pique sur "le départ d'un homme, si important soit-il", qui ne peut "mettre à mal le projet sportif du club". Après tout ce n'est pas faux : depuis treize ans, le seul projet de l'OM semble être de changer d'entraîneur tout les six mois et d'embaucher des stars qu'il revend dès la fin de la saison ou qui partent, judicieusement conseillées par des agents de joueurs qui ne voient pas plus loin que le nombre de zéros sur leur compte en banque...

Grands corps malades

Grand moment de n'importe quoi avec ce communiqué de Jean Fernandez pour expliquer son départ de l'OM (j'ai mis en gras le plus beau) :

FOOT-FRA-L1 - 24/05/2006 19h25 GMT - AFP

Transfert - Marseille: Fernandez part sur "divergence de caractère"


MARSEILLE, 24 mai 2006 (AFP) - L'ancien entraîneur de l'Olympique de Marseille (L1 de football), Jean Fernandez, dont le départ a été confirmé mardi, a justifié mercredi sa décision par une "divergence de caractère", réfutant tout "problème relationnel" avec les dirigeants du club.
"Les raisons de mon départ tiennent à une divergence de caractère plus qu'à des divergences professionnelles. Je garde pour ce club et cette ville un véritable attachement", affirme Fernandez dans un communiqué.
"Mon départ ne doit pas être mis au compte d'un quelconque problème relationnel entre les dirigeants du club et moi-même, ni au compte d'une possible ingérence du directeur sportif (José Anigo, ndlr) dans mes prérogatives, comme cela a pu être dit", poursuit l'ex-entraîneur marseillais, arrivé l'été dernier de Metz et fortement pressenti aujourd'hui à Auxerre.
A l'exception de ce "communiqué officiel", Fernandez n'a pas souhaité s'exprimer sur son départ décidé "après le dernier match" du championnat, à Bordeaux, le 13 mai, à l'issue d'une saison qu'il juge "plus qu'honorable".
"Je souhaite qu'il n'y ait pas d'interprétations excessives. Les raisons de mon départ sont simples et n'ont jamais été de nature à remettre en cause le travail d'équipe, le respect et l'attachement professionnel qui ont toujours caractérisé les relations me liant aux dirigeants du club", affirme encore Fernandez.

...

Donc Jeannot quitte le navire pour divergences de caractères mais il n'y aucun problème relationnel avec quiconque à l'OM.

Et en même temps, il n'y a pas non plus de problème sur le plan professionnel, puisque l'OM joue l'Intertoto, ce que Jeannot ne voulait pas, et que les transferts semblent toujours gérés en direct par Diouf-Anigo, ce qui cassait aussi les pieds à Jeannot.

Mais Jeannot quitte l'OM. Et on critique la langue de bois des politiques...

13/03/2006

Vendetta

Réaction virile du préfet de Corse après l'assassinat  vendredi à Ajaccio de l'élu UMP Robert Feliciaggi : "des consignes très fermes ont été données afin de tout mettre en oeuvre pour identifier les auteurs de cet assassinat".

J'adore ce genre de pléonasme. J'attends avec impatience le préfet qui dira "des consignes particulièrement molles ont été données à nos services pour qu'ils se mettent les pieds sous la table en attendant que l'assassin se fasse serrer pour avoir brûlé un feu rouge alors qu'il transportait l'arme du crime sur le siège passager de sa voiture".

Y aurait-il donc des assassinats qui ne valent pas de "tout mettre en oeuvre" pour les élucider ? Certes, nous les bons citoyens qui voulons payer moins d'impôts, nous savons tous que la justice doit composer avec ses maigres moyens et se retrouve débordée. En Corse plus qu'ailleurs puisque selon un rapport du parquet d'Ajaccio, moins de la moitié des plasticages sur l'île donnent lieu à une saisine du parquet antiterroriste. La spécificité corse, c'est cela aussi.



08/03/2006

Il fallait le dire

Je viens de retomber dessus en potassant le dossier de la SNCM. C'était le 28 septembre au matin, alors que le Pascal Paoli, détourné par marins grévistes du STC, s’apprêtait à entrer dans le port de Bastia. Vers 8h30, le GIGN donne l'assaut. Les super-gendarmes descendent en rappel sur le ferry depuis leurs hélicos, maîtrisent les mutins et reprennent le contrôle du navire, du grand art…

Quand la nouvelle nous arrive à Marseille par la radio et par des coups de fils de lecteurs corses (authentique!), c'est le branle-bas de combat (hi hi hi) : on appelle Matignon, la préfecture maritime de Toulon, la direction de la gendarmerie, la direction de la force d'action navale basée en Méditerranée (j'étais un peu désespéré), le parquet de Marseille bref tout le monde avec toujours les mêmes questions : qui a donné l'ordre ? Le GIGN a-t-il fait usage de ses armes ? Si oui, lesquelles ? Létales, non-létales ? Combien de grévistes ont été arrêtés ? Y-a-t-il déjà un motif d'inculpation ? Où va revenir le Paoli?

Sur le moment, personne ne veut rien dire. On poireaute, puis arrive la confirmation officielle que c'est le gouvernement, et non le parquet, qui a donné l'ordre. Sans toutefois dire où va accoster le Paoli à son retour au continent. Spontanément, tout le monde table sur Toulon, où le port militaire est plus facile à protéger de manifestants.

On commence donc à rédiger nos papiers quand, vers 19h30, arrive un second communiqué de la préfecture maritime de Toulon que je ne peux m'empêcher de citer en intégralité, avec ponctuation respectée et tout :

PRÉFECTURE MARITIME DE LA MÉDITERRANÉE

Toulon, le mercredi 28 septembre 2005

Communiqué de presse n°2

Après que les équipes du GIGN aient permis au commandant du Pascal Paoli de reprendre le contrôle du navire, dans le calme et sans rencontrer d'opposition, le ferry a fait route vers le continent escorté par la frégate Courbet et par l'aviso Enseigne de vaisseau Jacoubet.

Le Pascal Paoli est attendu à Toulon vers 20h30 où il accostera à la base navale afin de ne pas perturber l'activité du port commercial et pour permettre aux gendarmes maritimes de poursuivre la procédure judiciaire.

L’ambiance à bord est détendue.

07/03/2006

Arrêtez les rotatives !

Les militants de Stop Iter ont trouvé l'argument qui tue contre le réacteur à fusion expérimental : "Iter va générer de très importants déplacements entre les Bouches-du-Rhône et le reste de la France, de l'Europe, plus les USA, la Russie la Chine, le Japon, la Corée et l'Inde. Or les Bouches-du-Rhône sont touchées par la grippe aviaire. Pour ne pas répandre le H5N1 partout, il faut donc arrêter le projet Iter"

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu